Cryo-Save logo CryoSave

? Fréquemment
demandé
questions

Appelez nous 0552220256

Pourquoi conserver les cellules souches de ses enfants? Afficher tous Masquer tous

  • ?
    1. Cela vaut-il la peine de conserver les cellules souches de mon bébé?
    Les cellules souches hématopoïétiques (HSC) sont actuellement utilisées pour traiter plus de 70 maladies du sang et liées au sang. Des cellules souches mésenchymateuses (CSM) ont été impliquées dans la médecine régénérative avec l’objectif final de remplacer, réparer ou régénérer des cellules ou des tissus fonctionnels vivants. Des recherches sont activement effectuées sur les cellules souches en vue de leur aptitude pour le traitement de nombreuses maladies, telles par exemple la paralysie cérébrale, le diabète type 1, les troubles du cerveau, les affections cardiaques, les troubles auto-immuns, les troubles hépatiques, les maladies neurologiques et autres.
  • ?
    2. Pourquoi conserver les cellules souches du sang de cordon ombilical de son bébé s’il existe des alternatives à la conservation du sang de cordon ombilical?
    Il existe certes d’autres alternatives à la conservation du sang de cordon ombilical, comme par exemple les cellules souches prélevées dans la moelle osseuse ou dans le sang périphérique. Toutefois, les cellules souches issues du sang de cordon ombilical offrent un grand nombre d’avantages : elles sont les cellules souches les plus jeunes et les plus efficaces pouvant être trouvées dans le corps humain et elles ne sont relativement pas atteintes de maladies ; la procédure pour les prélever est non-invasive et elles sont immédiatement disponibles.
  • ?
    3. Pourquoi se prendre la tête à conserver les cellules souches à la naissance vu que les scientifiques sont en mesure de créer des cellules souches pluripotentes?
    La création de dénommées “Cellules souches pluripotentes induites“ (iPS en anglais) à partir des tissus propres à un patient est un outil utile de la recherche en laboratoire à ses phases précoces, lequel permet de mieux comprendre la maladie du patient. Il sera par exemple peut-être possible à l’avenir d’utiliser iPS pour développer des médicaments pour le traitement d’une maladie spécifique. Le développement d’un médicament dure toutefois plusieurs années ; en conséquence, les cellules iPS sont certes intéressantes, mais elles ne peuvent toutefois pas vraiment être considérées comme une alternative à la thérapie par cellules. Les manipulations génétiques nécessaires pour créer des cellules iPS signifient également qu’elles ne pourraient actuellement pas être greffées en toute sécurité. D’un autre côté, les cellules souches issues du cordon ombilical nous permettent déjà à l’heure actuelle de traiter plus de 70 maladies.
  • ?
    4. Les cellules souches de mon bébé peuvent-elles également être utilisées pour un autre membre de la famille?
    Les cellules souches de votre bébé peuvent être utilisées pour toute personne à correspondance génétique, telle par exemple un frère ou une sœur. Les cellules souches d’un parent (de préférence un frère/une sœur) sont généralement la première option prise en considération pour une greffe, lors de l’examen de la source des cellules souches. Une grande partie d’allogreffes (transplantation allogène) utilisent les cellules souches d’un membre de la famille.
  • ?
    5. Quelle est la différence entre les cellules souches prélevées à la naissance et celles prélevées sur un adulte ?
    Les cellules souches prélevées à la naissance sont les plus jeunes "cellules souches adultes". Elles sont immunologiquement immatures et ne causent pas la même réaction immunitaire ; en conséquence le tissu ne doit pas concorder parfaitement et les chances pour une greffe réussie sont plus grandes. Elles possèdent de plus une plus grande aptitude à se diviser et à se différencier que des cellules souches adultes "plus vieilles".

Le procédé de prélèvement et de stockage Afficher tous Masquer tous

  • ?
    6. Le déroulement de l’accouchement peut-il être modifié ou retardé pour prélever avec succès le sang du cordon ombilical et/ou le tissu du cordon ombilical?
    Le prélèvement du sang de cordon ombilical et/ou du tissu de cordon ombilical n’influence nullement le déroulement de l’accouchement et ne modifie pas la méthode choisi par le gynécologue pour l’accouchement.
  • ?
    7. La conservation du sang de cordon ombilical et/ou du tissu de cordon ombilical est-elle douloureuse ou dangereuse pour mon bébé et pour moi-même?
    Pas du tout. Le prélèvement est effectué immédiatement après la naissance dès que le cordon ombilical reliant la mère et l’enfant est coupé. Le prélèvement est simple, il est réalisé en quelques minutes et ne présente aucun risque pour la mère ni l’enfant.
  • ?
    8. Existe-t-il un rapport entre le volume de sang prélevé et le nombre de cellules souches?
    Il existe en général un rapport direct entre la quantité de sang prélevée et le nombre de cellules souches. Des exceptions sont toutefois possibles dans certains cas. La règle générale est que plus la quantité de sang prélevée est grande, plus le nombre de cellules souches augmente et plus le résultat obtenu est meilleur.
  • ?
    9. Après 20 ans, qu’advient-il des prélèvements de cellules souches stockés?
    Lorsque le contrat arrive à terme, le propriétaire (alors majeur) est contacté et une prolongation du contrat de conservation lui est proposée. S’il n’accepte pas cette prolongation, les cellules sont détruites ou, avec son consentement, offertes en don au développement.
  • ?
    10. Comment pouvoir être sûr/sûre que Cryo-Save travaille conformément aux toutes dernières directives de qualité?
    Cryo-Save garantit les normes les plus élevées en matière de qualité pour le transport, la préparation et la sécurité du sang et/ou du tissu de cordon ombilical stocké de votre enfant. Nous sommes officiellement accrédités par le Ministère hollandais de la santé, du bien-être et du sport comme institut licencié de tissus et d’organes pour le prélèvement, le traitement, la conservation et la remise de cellules souches issues du cordon ombilical

Pourquoi conserver les cellules souches de ses enfants? Afficher tous Masquer tous

  • ?
    11. Les cellules propres à une personne peuvent-elle être utilisées pour traiter des maladies ayant une origine génétique?
    Si l’enfant est atteint d’une maladie génétique, telle par exemple l’anémie à cellules falciformes, les cellules souches ont alors la même défaillance génétique. Pour de tels cas, où l’utilisation de cellules souches autologues (propres à la personne concernée) est impossible, l’utilisation du sang de cordon ombilical d’un frère/d’une sœur est la prochaine meilleure option.
  • ?
    12. Combien de prélèvements issus de banques privées de cellules souches sont utilisés avec succès pour traiter des maladies?
    Le nombre de prélèvements remis par des banques privées de sang de cordon ombilical en vue de greffes pour des frères/sœurs ou dans la famille ou encore pour des greffes autologues est estimé à 600, la plupart provenant des Etats-Unis. Selon des statistiques fournies par “Cord Blood Europe” (une association sans but lucratif de banques leaders de sang de cordon ombilical en Europe) ont remis 45 prélèvements.
  • ?
    13. Quels sont les facteurs déterminants la compatibilité du prélèvement pour un parent proche? Quelles sont les chances de correspondance?
    La compatibilité dépend de la concordance de la valeur HLA (antigène de leucocyte humain). Un frère/une sœur a une chance de 25% pour une parfaite correspondance ; cependant, vu qu’une transfusion de sang de cordon ombilical ne nécessite pas une parfaite correspondance, les chances pour que le prélèvement puisse être utilisé pour un frère/une sœur est d’environ 40%. Pour les parents, les chances pour une parfaite correspondance sont d’environ 12,5%.
  • ?
    14. Le groupe sanguin joue-t-il un rôle pour la correspondance de la valeur HLA?

    Non, les deux sont indépendants l’un de l’autre. Le groupe sanguin est déterminé et si possible comparé, mais la valeur HLA (antigène de leucocyte humain) est plus importante. La quantité de sang transfusé est faible. Une différence ABO (groupe sanguin) ne présente normalement pas de problème, mais il existe toutefois des protocoles déterminant la préparation d’unités1 ABO sans correspondance.1.

    1"How do I approach ABO-incompatible hematopoietic progenitor cell transplantation?" Jennider Daniel-Johnson, Joseph Schwartz, Transfusion 2011; 51:1143-1149

  • ?
    15. Quelle est la probabilité d’utilisation du sang de cordon ombilical par une personne avant l’âge de 20 ans?

    A l’heure actuelle, la probabilité qu’une personne de moins de 20 ans obtienne une greffe de cellules souches pour traiter une maladie du sang ou une maladie liée au sang, soit par l’utilisation de ses propres cellules ou des cellules d’un donneur, est d’env. 1 à 1700 ; par contre à 70 ans, la probabilité est de 1 à 200. Ces données ne reflètent toutefois pas des thérapies potentielles par cellules souches, lesquelles thérapies seront éventuellement développées à l’avenir.2.

    2Nietfeld, J. J., et al. “Lifetime probabilities of hematopoietic stem cell transplantation in the US.” Biol Blood Marrow Transplant 14.3 (2008): 316-22. Print.